LAVAUX CLASSIC FESTIVAL 2018

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 14/06/2018 - 24/06/2018
18 h 00 min - 23 h 30 min

Emplacement
Lavaux Classic Festival

Catégories


LAVAUX CLASSIC FESTIVAL 2018

Tout un programme

Lavaux Classic consacre la programmation de sa 15e édition aux œuvres musicales basées sur une référence extra-musicale comme un texte, une peinture ou un paysage. Dans l’histoire de la musique, on parle alors de « musique à programme ».

Ce concept est apparu au XIXe siècle comme un moyen d’émancipation vis-à-vis des formes classiques. Pour la génération des compositeurs qui émergea dans le courant des années 1820-1830, tels que Schumann, Berlioz, Liszt, Mendelssohn ou Wagner, les dernières œuvres de Beethoven, par leurs audaces et leur originalité, avaient mis fin au règne des formes traditionnelles et des structures comme celle de la forme-sonate qui s’étaient imposées dans la seconde moitié du XVIIIe siècle en lien avec l’essor de la musique instrumentale. Cette dernière se présentait comme un discours musical autonome, alors que jusque-là, la musique avait été principalement vocale et remplissait des fonctions sociales, si bien qu’on la comprenait à partir du sens des paroles et des circonstances.

Pour les Romantiques, la musique ne pouvait plus rester enfermée dans un monde clos sur lui-même : elle avait l’ambition de participer pleinement au cours du monde. Les ouvertures de Mendelssohn et Berlioz s’inspirent déjà d’un texte littéraire, de paysages ou de fêtes, comme le Songe d’une nuit d’été ou la Grotte de Fingal du premier, le Roi Lear ou le Carnaval romain du second… Il en va de même des cycles pour piano de Schumann, liés à des modèles littéraires tels que les romans de Jean Paul Richter et les contes d’E.T.A. Hoffmann : c’est le cas des Papillons, de Carnaval ou de Kreisleriana. Mais le terme de « musique à programme » doit beaucoup à Berlioz et à sa Symphonie fantastique qui frappa les esprits en 1830 : le compositeur avait distribué un programme afin que les auditeurs puissent comprendre le sujet d’une musique aussi novatrice. Plus tard, Liszt développa la même idée en composant toute une série de « poèmes symphoniques » adossées à des œuvres littéraires ou picturales ; ses œuvres pour piano, comme les Harmonies poétiques et religieuses (Lamartine) ou les Années de pèlerinage (journal musical de ses voyages en Suisse et en Italie) peuvent être qualifiées de même de « poèmes pianistiques ». Au-delà des références à des structures préétablies dans le langage comme dans la forme, c’est le contenu poétique, que Liszt appelle le « contenu affectif des formes », qui permettait à l’auditeur de « comprendre » le sens de la musique.

Le processus d’individualisation qui veut que chaque œuvre possède sa propre cohérence sans faire appel à une loi générale conduisit aux différents langages de la modernité, même si, à la fin du XIXe siècle, il y eut un retour à la symphonie et aux formes classiques dont Brahms est le principal représentant. Mahler prolongea l’esthétique de la « musique à programme » dans des symphonies qui ont une dimension philosophique et qui soulèvent des questions existentielles tout en cherchant à refléter le monde en sa totalité. Son contemporain Debussy lia sa musique à des images de nature comme les nuages, la mer ou le vent dans les feuilles.

À partir du XXe siècle, chaque compositeur développa ainsi son propre langage, abandonnant ce bien commun qu’avait été, trois siècles durant, la tonalité. L’œuvre établit alors sa propre généalogie et son propre contexte, le « programme » se substituant à bien des égards aux anciennes lois et aux anciennes formes pour constituer le socle du travail musical.

Le titre des œuvres et les références extra-musicales ont ainsi acquis une certaine importance : ils permettent de situer les œuvres, de les aborder dans une perspective qui leur est propre. Dans une culture morcelée et multiple, où l’histoire joue un rôle important, les œuvres musicales ne s’insèrent plus de façon naturelle dans un contexte de sens partagé ; elles doivent construire celui-ci, afin que l’auditeur puisse les appréhender correctement. La « musique à programme », autour de 1830, a marqué le début d’une situation qui s’est prolongée jusqu’à aujourd’hui, et qui est liée à l’individualisation croissante de l’acte créateur.

Philippe Albèra

Programme du Lavaux Classic Festival 2018 :

Un programme riche en découvertes pour cette 15e édition anniversaire !

Vadim Repin, Augustin Lipp, Nicholas Angelich, Tamar Beraia, Alexandre Tharaud, Ensemble Constantinople, Helmut Deutsch et bien plus encore.
Des concerts au Temple de Cully et en plein air, une soirée en forêt à l’Arboretum de Riex, des concerts en p’tit train des vignes sans oublier la soirée d’anniversaire des 15 ans du festival. Surprises et découvertes vous attendent à Lavaux Classic.

Lavaux Classic en vidéo

La Symphonie des oiseaux

Découvrez notre Teaser de la “Symphonie des oiseaux” que vous pourrez entendre le mardi 19 juin à 19h00 lors de notre “Soirée en pleine nature”.

Interview d’Alexandre Tharaud

Le grand pianiste français s’est prêté au jeu d’une interview singulière et vous présente son concert du vendredi 22 juin à 19h00 au Temple de Cully

Teaser “Rien à voir”

Avis aux curieux ! Découvrez le teaser de notre concert “Rien à voir” du samedi 16 juin à 22h au Temple de Cully. Qui est notre artiste mystère ?

Les coups de coeur de l’équipe

Schumann Quartett, 23.06.18Temple de Cully

” J’adore Toru Takemitsu, et ce « Landscape I » est si moderne qu’on y entend une peinture digne de l’abstraction lyrique. De plus, « La Jeune Fille et la Mort » est un chef-d’œuvre hors du temps qu’il est bon de réécouter régulièrement.” Denis Pernet, Responsable Presse et Comm

Augustin Lipp, 17.06.18
Concert en p’tit train

“J’ai découvert Augustin Lipp lors de l’édition 2017 alors qu’il se produisait sur la scène du festival OFF(programme le 01.06.18). Etant moi-même batteur, j’ai été complétement charmé par son style et la magie qu’il transmet avec ces percussions. Cette année, il prend par du programme IN avec un concert exceptionnel dans un lieu unique.”
Steven Schlosser, Assistant Presse et Comm

Rencontre vigneron-musiciennes, 17.06.18
“C’est la seconde année que nous proposons cette activité unique, ce qui me rend très heureuse! Je trouve super de pouvoir allier la tradition viticole de Lavaux avec deux musiciennes exceptionnelles. J’ai hâte de voir ce que cette rencontre va révéler, que ce soit gustativement, musicalement mais surtout amicalement.” Amandine Bula, Responsable Accueil et Bénévoles

Programme du Festival’OFF

PROGRAMME DU VENDREDI 15 JUIN

18H
BASILE AUSLAENDER & JANSEN RYSER EN DUO
Caveau Potterat, Cully

Basile Auslaender violoncelle
Jansen Ryser piano
Debussy, Chostakovitch, Piazzolla

19H
DUO ROGG-COCHARD
Caveau Potterat, Cully
Mathias Cochard 
marimba, percussions
Olivier Rogg 
piano
Thèmes, grooves et improvisations pour piano et marimba

20H
MATCH ESPAGNE-PORTUGAL EN MUSIQUE
Caveau Potterat, Cully

Cyril Regamey batteries
Mathias Cochard percussions

PROGRAMME DU SAMEDI 16 JUIN

18H
FLÛTE PERC’UT, UN DUO MAGIQUE
Caveau Potterat, Cully
Samuel Gogniat percussions
Max Bradley flûte traversière
Les plus jeunes invités du Festival’OFF 2018

19H
DUO HIRSCH-BOCCADORO
Caveau Potterat, Cully
Samuel Hirsch violon
Vincent Boccadoro piano
Brahms, Ravel

20H
GIGUL
Caveau Potterat, Cully
Atanas Marinov, 
clarinette
Marc Crofts, 
violon
Thibault Leutenegger, 
guitare
Gabriel Valtchev, 
percussions
Piotr Wegrowski, 
contrebasse
Les Balkans s’invitent au bord du Léman

PROGRAMME DU SAMEDI 16 JUIN

18H
FLÛTE PERC’UT, UN DUO MAGIQUE
Caveau Potterat, Cully
Samuel Gogniat percussions
Max Bradley flûte traversière
Les plus jeunes invités du Festival’OFF 2018

19H
DUO HIRSCH-BOCCADORO
Caveau Potterat, Cully
Samuel Hirsch violon
Vincent Boccadoro piano
Brahms, Ravel

20H
GIGUL
Caveau Potterat, Cully
Atanas Marinov, 
clarinette
Marc Crofts, 
violon
Thibault Leutenegger, 
guitare
Gabriel Valtchev, 
percussions
Piotr Wegrowski, 
contrebasse
Les Balkans s’invitent au bord du Léman

PROGRAMME DU DIMANCHE 17 JUIN

11H – 18H
Place d’Armes, Cully
JOURNÉE DES FAMILLES
10 concerts par et pour les jeunes…

PROGRAMME DU MERCREDI 20 JUIN

19H
BMFC TANGO QUINTET
Place d’Armes, Cully
Marie Heck violon
Malik Besseghir
 guitare
Grayson Masefield accordéon
Adrien Praz piano
Bastien Monnet contrebasse
Apéro-concert
Tangos argentins

20H
Place d’Armes, Cully
REPAS DE FÊTE
25.- (réservation indispensable en billetterie)

PROGRAMME DU JEUDI 21 JUIN

18H
RÉCITAL DE CLARA SCHLOTZ
Caveau Potterat, Cully
Clara Schlotz violoncelle
Enrico Camponovo piano
Bach, Dvořák, Vasks

19H
RÉCITAL DE PIANO
Caveau Potterat, Cully
Aurore Grosclaude piano
Scarlatti, Beethoven, Liszt

20H
CARTE BLANCHE À VALENTIN CONUS
Caveau Potterat, Cully
Valentin Conus saxophone

PROGRAMME DU VENDREDI 22 JUIN

18H
DUO QUI SE LÂCHE
Caveau Potterat, Cully

Eléonore Salamin–Giroud violon
Gabor Bárta accordéon
Carte Blanche

19H
L’UNIVERS DE NORA BENE
Caveau Potterat, Cully

Nora Bene violon et slam
Éléonore Salamin-Giroud violon, voix
Julie Campiche 
harpe
Mourad Baitiche 
percussions
Sébastien Pittet contrebasse

20H
MATCH SUISSE–SERBIE EN MUSIQUE 
Caveau Potterat, Cully

Alexandre Cellier piano
Antoine Auberson 
saxophone

PROGRAMME DU SAMEDI 23 JUIN

18H
LAURÉARS DU CONCOURS SUISSE DE MUSIQUE POUR LA JEUNESSE
Caveau Potterat, Cully

Artiste dévoilé le 7 juin

19H
LAURÉARS DU CONCOURS SUISSE DE MUSIQUE POUR LA JEUNESSE
Caveau Potterat, Cully

Artiste dévoilé le 7 juin

20H
LAURÉARS DU CONCOURS SUISSE DE MUSIQUE POUR LA JEUNESSE
Caveau Potterat, Cully

Artiste dévoilé le 7 juin

PROGRAMME DU DIMANCHE 24 JUIN

10H30
Temple, Villette
CULTE EN MUSIQUE
Stéphanie Jon Park, violon

11H00 – 18H00
GRANDE JOURNÉE DU PIANO
Place d’Armes, Cully

Pour toutes les infos : https://www.lavauxclassic.ch

ATTENTION ce festival a plusieurs adresses

Share this Post